Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de LeTeffou
  • Le blog de LeTeffou
  • : au hasard de promenades ou au cours de périples organisés, mes coups de coeur, des coups de projecteur sur le patrimoine de la Somme.
  • Contact

Recherche

15 août 2011 1 15 /08 /août /2011 14:12
     Il est de mauvais ton, quand on est une église amiénoise, de ne pas s'appeler Notre-Dame, de jouir d'un prestige exceptionnel et de bénéficier d'attentions particulières.
Plusieurs édifices religieux de la ville sont en effet aujourd'hui fermés à cause d'un état de délabrement (dû notamment à la tempête de 2004), d'un défaut d'entretien et/ou d'abandon qui font craindre pour leur survie.
Exceptée l'église Saint-Germain, ces vieilles dames malades ne sont "que" des églises du 19ès mais à l'intérêt certain et à l'architecture soignée ; Sainte-Anne et Saint-Rémi bénéficient d'ailleurs de protections au titre des Monuments Historiques tant pour leurs murs que pour leur mobilier.
      Il en va différemment pour la petite église Saint-Firmin-le-Martyr, sise faubourg de Hem, sur une petite placette bien aménagée.Elle est la dernière des quatre églises édifiées par l'architecte Cheussey entre 1834 et 1844, toute quatre dans le style néoclassique cher à l'architecte (Sainte-Anne, en 1834 , détruite pour permettre l'extension du réseau ferroviaire et reconstruite au début des années 1870 par Deleforterie ; Saint-Jacques, en 1837 dotée d'un imposant péristyle sommé d'un fronton sculpté par les Duthoit ; Saint-Maurice en 1840).
     L'église Saint-Firmin est donc construite vers 1842 (ou 1844). En briques, elle comprend une nef couverte en berceau qui se termine par un chevet semi circulaire, accostée de bas-côtés. En façade, les angles comportent des pilastres à chapiteaux corinthiers soutenant un entablement surmonté d'un fronton triangulaire. L'entrée principale se fait par un porche, encadré de colonnes à chapiteaux corinthiens et dont l'entablement supporte un petit fronton à volutes.  La façade fut modifiée en 1859 et deux entrées latérales furent percées.

Construite sur des pilotis, l'église montre depuis plusieurs années des signes inquiétants d'affaissement et a du être fermé en 2004. Aucune restauration n'est à l'ordre du jour et l'on ne sait toujours pas aujourd'hui, ce que deviendra l'église, ni même si elle sera conservée...


  P1170452.JPG

  la façade principale depuis la place

 

P1170459.JPG

  le porche central

 

P1170457.JPG

entablements de la façade principale

 

P1170465.JPG

  chapiteau corinthien du pilastre gauche

 

P1170481.JPG

  porte latérale et bas-côté

Partager cet article

Repost 0
Published by LeTeffou - dans Amiens
commenter cet article

commentaires